Enzymes

Nouvelles

21.02.2020

Please reload

FEED

Enzymes

> Enzymes

L’adjonctions d’enzymes dans l’aliment destinés aux animaux de rente a pour but premier de mieux valoriser les aliments à disposition. L’exemple le plus connu est l’adjonction de phytase pour mieux utiliser le phosphore des plantes pour limiter les apports externes et protéger ainsi l’environnement. Aujourd’hui, on utilise des phytases 3 ou phytases 6, obtenue par un champignon. 

On parle actuellement d’une nouvelle génération d’enzymes, appelés les enzymes NSP qui divisent les polysaccharides n’appartenant pas au groupe des amidons (NSP= Nicht Stärke Polysaccharide = polysaccharides non amilacés). Les derniers essais menés par la firme américaine Danisco Animal Nutrition montrent que cette division des polysaccharides fabrique un substrat très utile pour la multiplication des bons organismes vivant dans l’intestin. Quand l’intestin va, tout va. Ainsi l’adjonction d’enzymes NSP favorise la bonne santé de l’intestin. 


L’adjonction d’enzymes à l’aliment fait partie intégrante d’une stratégie de renforcement de la santé de l’animal par son alimentation.

Veuillez entrer votre mot-clé désiré ici:

© 2018 by KR/ TRINOVA AG

Trinova Handel & Marketing AG ¦ Grossfeldweg 2, CH-8855 Wangen ¦ info@trinova.ch ¦ +41 55 450 60 60 ¦ Impressum