Trinova News

Blog-Post

Le stress thermique n'est pas une fatalité


Le stress thermique est une préoccupation à la fois courante et grandissante en production laitière, et il est désormais avéré que ce problème n’est pas limité aux exploitations situées dans des zones de climat chaud. Une étude de 2016 conduite par l’Université d’État de Pennsylvanie a mis en évidence une corrélation nette entre niveau de stress thermique environnemental, le temps de rumination et la production de lait. Pour chaque augmentation de 10 points de l’indice de température et d’humidité (THI) (par exemple, une hausse de 22 °C à 30 °C pour une humidité relative de 50 %), la rumination journalière diminuerait de 1 heure et la production laitière de 2,7 kg/ jour (Haan, 2016).

VL_stress_thermique_190x277_V2
.pdf
Download PDF • 934KB